Take a fresh look at your lifestyle.

Comment faire baisser la fièvre naturellement ?

0

Nous sommes tous passés par ça : malades au lit, ayant à la fois une sensation de chaleur et de froid et une fièvre [1]. Tout ce que nous voulons faire est de nous sentir mieux si seulement cette fièvre pouvait baisser. Si seulement il y avait un guide sur la façon de faire baisser la fièvre naturellement et instantanément. En fin de compte, vous avez de la chance, car il existe plusieurs remèdes naturels pour faire baisser la fièvre, tout comme il existe des remèdes naturels pour combattre un rhume ou une grippe.

Croyez-le ou non, avoir la fièvre n’est pas la pire des choses dans le monde. La fièvre est le plus souvent un moyen de défense que l’organisme fournit contre les infections, c’est donc une bonne chose. Les fièvres sont généralement inoffensives et peuvent en fait être considérées comme un bon signe que votre système immunitaire fonctionne correctement et que votre corps tente de se guérir.

Bien entendu, cela ne rend pas la fièvre moins agréable et cela ne vous donne sûrement pas envie d’en avoir plus longtemps que nécessaire. Dans cet esprit, apprenez à faire baisser la fièvre avec des méthodes naturelles, efficaces et rapides.

Qu’est-ce que la fièvre ?

comment faire baisser la fièvre ?

Une fièvre ou une température élevée est le sous-produit ou le symptôme d’une affection sous-jacente, généralement une infection. Une fièvre est généralement très inconfortable, mais en fonction de votre âge, de votre condition physique et de la cause sous-jacente de votre fièvre, vous pouvez nécessiter ou non un traitement médical pour faire baisser la fièvre.

Bien que de nombreuses fièvres soient causées par des infections, il existe également de nombreuses causes non infectieuses de la fièvre. Une fièvre n’est généralement pas considérée comme dangereuse, mais des symptômes tels que l’hyperthermie [2] peuvent provoquer une élévation dangereuse de la température corporelle.

Habituellement, la fièvre concerne surtout les nourrissons et les enfants. Les enfants peuvent présenter des symptômes, tels que léthargie, agitation, manque d’appétit, mal de gorge, toux, maux de tête, douleur à l’oreille, vomissements et diarrhée, qu’il est important de signaler à votre pédiatre.

La température corporelle normale peut varier en fonction de l’âge, de l’état de santé général, du niveau d’activité et même du moment de la journée. Les nourrissons ont tendance à avoir des températures plus élevées que les enfants plus âgés. Il est normal que nos températures soient les plus élevées en fin d’après-midi et en début de soirée et les plus basses entre minuit et tôt le matin. Même la quantité ou le type de vêtement qu’une personne porte, ainsi que l’environnement, peuvent affecter la température corporelle.

En général, la fièvre est une température corporelle supérieure à la normale. Alors que la température corporelle normale moyenne est de 37° C, une plage de température normale se situe entre 36,4° C et 37,5° C.

La plupart des médecins considèrent une température supérieure à 38° C comme un signe de fièvre.

Si un membre de votre famille a de la fièvre, il peut avoir chaud, paraître plus rouge ou transpirer plus que d’habitude. De plus, il est courant d’avoir soif plus que d’habitude. Les autres symptômes comprennent des maux d’oreille, des maux de gorge, des éruptions cutanées ou des maux d’estomac.

La fièvre : Causes et effets

La fièvre : Causes et effets

Il existe de nombreuses causes pour la fièvre. La plupart du temps, la fièvre n’est pas très grave et provient d’une infection de courte durée. Cependant, cela ne signifie pas que vous devriez l’ignorer. En fait, des facteurs tels que le cycle menstruel de la femme peuvent faire augmenter sa température d’un degré ou plus. De plus, l’activité physique, les émotions fortes, la consommation de certaines nourritures, de certains médicaments, le port des vêtements épais, une température ambiante élevée et une humidité élevée peuvent tous augmenter la température corporelle et causer la fièvre.

Presque toutes les infections peuvent provoquer de la fièvre, y compris les infections osseuses,  respiratoires, de l’oreille, des sinus, des voies urinaires, la mononucléose, les bronchites, les pneumonies, la tuberculose…etc.

Les maladies auto-immunes ou les troubles inflammatoires peuvent également causer la fièvre, telles que l’arthrite ou des maladies du tissu conjonctif telles que la polyarthrite rhumatoïde et le lupus érythémateux systémique. De plus, la colite ulcéreuse, la maladie de Crohn peuvent également affecter la température.

Le premier symptôme d’un cancer peut être une fièvre. Cela est particulièrement vrai pour la leucémie. Des caillots sanguins ou une thrombophlébite peuvent également provoquer de la fièvre. En outre, les médicaments, tels que certains antibiotiques, les antihistaminiques et les médicaments antiépileptiques, peuvent provoquer une élévation de la température.

Cependant, en règle générale, pas besoin de s’alarmer, car la fièvre est un élément important de la défense de l’organisme contre les infections et c’est un avantage considérable pour notre corps.

La plupart des bactéries et des virus qui causent des infections chez l’homme se développent mieux à une température de 37° C. De nombreux nourrissons et enfants développent une forte fièvre accompagnée de maladies virales légères.

Avoir de la fièvre peut être inconfortable, mais c’est la manière dont votre corps vous dit que quelque chose se passe peut-être dans le corps et que la fièvre se bat pour l’éliminer. Pensez-y de la manière suivante: lorsque nous transpirons, c’est la façon dont notre corps nous refroidit. De même, lorsque nous avons de la fièvre, c’est la façon dont notre corps lutte contre une infection et, parfois, le meilleur plan d’action consiste à lui permettre de suivre son cours.

Bien sûr, nous ne devrions jamais prendre la fièvre à la légère. Je tiens à souligner que vous devez toujours surveiller de près toute personne qui a de la fièvre et contacter votre médecin si vous avez des inquiétudes.

Une fièvre peut provoquer des problèmes plus graves, tels que des lésions cérébrales et des convulsions, mais cela peut également être le signe d’autres problèmes graves. La fièvre ne provoque généralement pas de lésions cérébrales sauf si elle dépasse 42° C. Les fièvres non traitées causées par une infection dépasseront rarement les 40,5° C sauf si la personne est trop habillée ou coincée dans un environnement extrêmement chaud. Vous pouvez également faire l’expérience de ce que l’on appelle des fièvres inexpliquées. Ces types de fièvre se poursuivent pendant des jours ou des semaines et sont appelés fièvres d’origine indéterminée.

La fièvre chez les nourrissons et les enfants

La fièvre chez les nourrissons et les enfants

Les infections sont de loin la cause la plus fréquente de fièvre chez les enfants. La plupart de ces infections sont causées par des virus, responsables de rhume, de la grippe, d’infections des voies respiratoires supérieures et des maladies infectieuses courantes de l’enfance, telles que la varicelle et la rougeole.

Certaines infections, causées par des bactéries, peuvent nécessiter un traitement spécifique. Celles-ci comprennent certaines infections des oreilles et de la gorge, des infections des voies urinaires, la pneumonie, des infections du sang et la méningite.

Les experts en santé estiment que plus de 10 millions d’infections bénignes de la gorge et de la peau se produisent chaque année. Il existe d’autres causes de fièvre relativement peu communes. Ceux-ci comprennent les réactions allergiques aux médicaments ou aux vaccins, l’inflammation chronique des articulations, certaines tumeurs et les maladies gastro-intestinales.

Bien sûr, la fièvre chez les nourrissons est généralement une préoccupation majeure. Il est normal qu’un parent s’inquiète lorsque son bébé a de la fièvre, en particulier sa première fièvre. Comme je l’ai noté, la plupart des fièvres sont inoffensives et causées par des infections bénignes. Trop habiller un bébé peut provoquer une élévation de la température. Il est toutefois important de porter une attention particulière à votre bébé malade. Même si de nombreux nourrissons développent une forte fièvre accompagnée de maladies mineures, si un nouveau-né a une fièvre supérieure à 37,7 ° C, pris par voie rectale, vous devriez envisager de consulter votre pédiatre [345].

Une autre chose importante à noter est que des convulsions fébriles peuvent survenir chez certains bébés et jeunes enfants. Cela peut être particulièrement effrayant. Cependant, la plupart des crises fébriles se terminent rapidement et ne signifient pas que votre enfant est atteint d’épilepsie. En fait, ils ne causent généralement pas de dommages durables, mais vous voudrez peut-être vérifier auprès de votre pédiatre.

Comment faire baisser la fièvre naturellement ?

Comment faire baisser la fièvre naturellement ?

La fièvre est un symptôme et non une maladie. Il n’existe donc pas de remèdes spécifiques pour la guérir, mais il existe des remèdes utiles à la maison dans votre cuisine pour faire baisser la fièvre. Ces remèdes peuvent vous aider à vous sentir mieux rapidement.

L’objectif est de faire baisser la fièvre, pas de l’éliminer, car la fièvre aide à combattre l’infection et vous le souhaitez. Généralement, si la fièvre est légère, boire beaucoup de liquide et se reposer est suffisant.

Si vous voulez faire baisser la fièvre, il existe plusieurs moyens naturels pour y parvenir rapidement. Essayez ces remèdes à la maison, mais gardez toujours un œil vigilant.

Voici quelques-uns des meilleurs conseils et remèdes naturels pour faire baisser la fièvre à la maison :

1) Le repos est la clé pour faire baisser la fièvre

Le repos est la clé pour faire baisser la fièvre

Quand nous nous reposons, nos corps travaillent à la guérison en se réparant et en se restaurant. Le sommeil permet au cerveau de sécréter des hormones qui favorisent la croissance de nouveaux tissus et ce repos aide votre corps à se défendre. Lorsque vous vous reposez, en particulier lorsque vous dormez, votre corps produit plus de globules blancs qui peuvent attaquer les virus et les bactéries, ce qui est exactement ce que vous voulez.

C’est pourquoi, si vous ne pouvez pas dormir, il est probable que votre fièvre durera plus longtemps. Assurez-vous de bien vous reposer, en visant de sept à neuf heures de sommeil par nuit afin de faire baisser la fièvre.

2) Buvez beaucoup de liquides pour faire baisser la fièvre

Buvez beaucoup de liquides pour faire baisser la fièvre

L’hydratation est importante car les liquides peuvent aider à éliminer les toxines, ce qui accélère le processus de guérison. Ne donnez pas trop de jus de fruits à un enfant, mais diluez-les avec de l’eau. La raison en est que les bactéries se nourrissent sur un type de sucre appelé glucose.

Évitez également les boissons énergisantes pour sportifs, car elles contiennent généralement des tonnes de sucre et de produits chimiques susceptibles d’accroître l’inflammation dans le corps. Cependant, l’eau de coco est très hydratante. En outre, les tisanes, telles que la menthe poivrée ou la camomille, sont excellentes et peuvent offrir beaucoup de confort.

3) Consommez des probiotiques pour faire tomber la fièvre

Consommez des probiotiques pour faire tomber la fièvre

Les probiotiques sont particulièrement utiles pour guérir les intestins, même en cas de maladie, car ils aident à renforcer le système immunitaire. Saviez-vous que 80% de votre système immunitaire est situé dans votre tube digestif ? Lorsque vous avez de la fièvre, c’est votre système immunitaire qui est compromis. Les probiotiques peuvent aider à réduire le risque de certaines maladies infectieuses aiguës et communes et à renforcer la fonction immunitaire. Siroter un kombucha ou manger de la soupe miso peut vous aider à faire baisser la fièvre.

4) Prenez un bain tiède pour faire baisser la fièvre

Prenez un bain tiède pour faire baisser la fièvre

Un bain tiède peut aider à faire baisser la fièvre. Cependant, n’utilisez pas de bains froids, de frictions de glace ou d’alcool. Ceux-ci aggravent souvent la situation en provoquant des frissons. L’ajout de sel d’Epsom et de quelques gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée et / ou d’huile essentielle de lavande peut aider à apaiser les muscles et à détendre le corps.

Pour faire baisser la fièvre bébé, essayez ce bain de gingembre :

  • Mélangez environ deux cuillères à soupe de poudre de gingembre (achat en ligne ici dans de l’eau tiède qui remplit votre baignoire pour bébé ;
  • Donnez à votre enfant un bain standard de 10 minutes dans cette eau ;

Le gingembre aide à induire une sudation qui élimine les impuretés et les toxines. C’est l’un des remèdes à la maison les plus efficaces contre la fièvre chez les nourrissons.

5) L’oignon pour faire baisser la fièvre naturellement

L'oignon pour faire baisser la fièvre naturellement

L’oignon est un ingrédient courant et polyvalent parmi les remèdes maison contre la fièvre chez les bébés. Il aide à abaisser la température corporelle et soulage les courbatures causées par la fièvre.

Il suffit de couper un oignon en tranches et de frotter 2 à 3 tranches sur les pieds de votre enfant pendant 2 minutes chacune jusqu’à 2 fois par jour.

Autre que frotter, l’oignon peut également être consommé sous forme de jus. Donnez ce jus à votre bébé plusieurs fois au cours de la journée.

6) L’ail pour faire baisser la fièvre naturellement

L'ail pour faire baisser la fièvre naturellement

L’ail peut également favoriser la transpiration pour faire tomber la fièvre. Cela vous aide également à éliminer les toxines nocives de votre corps et à accélérer la récupération. En outre, l’ail est un agent antibactérien et antifongique qui peut aider votre corps à combattre les infections et à prévenir les maladies. Par conséquent, vous pouvez l’utiliser comme un autre remède dans la liste des meilleurs moyens pour faire baisser la fièvre chez les adultes naturellement et rapidement.

Remède 1 : Massage à l’huile de moutarde et à l’ail pour faire baisser la fièvre naturellement

L’huile de moutarde (achat en ligne iciet l’ail, lorsqu’ils sont combinés, deviennent un agent efficace pour favoriser la transpiration, aider à éliminer les toxines et faire baisser la fièvre.

Pour préparer cet agent de massage :

  • Prenez 2 cuillères à soupe d’huile de moutarde et faites-la chauffer au four à micro-ondes pendant trente secondes ;
  • Ajoutez-y une cuillère à café d’ail râpé et mélangez bien. La chaleur aide essentiellement à mélanger l’ail dans l’huile ;
  • Laissez refroidir pendant environ 2 minutes ;
  • Appliquez ce mélange sur le corps de votre bébé, en mettant en évidence sa poitrine, son dos, son cou, ses paumes et ses pieds ;
  • Comme le massage a également un effet relaxant, ce traitement est idéal avant le sommeil de votre bébé.

Remède 2 : Boisson chaude à l’ail pour faire tomber la fièvre naturellement

  • Hachez finement une gousse d’ail et ajoutez-la dans une tasse d’eau chaude ;
  • Laissez infuser pendant 10 minutes ;
  • Filtrez et sirotez lentement ;
  • Vous pouvez boire cette boisson deux fois par jour.

Remède 3 : ail et huile d’olive pour soulager la fièvre naturellement

  • Faites écraser deux gousses d’ail ;
  • Mélangez l’ail écrasé avec deux cuillères à soupe d’huile d’olive ;
  • Chauffez un peu ce mélange ;
  • Appliquez ce mélange sur la plante de vos pieds et enveloppez vos pieds avec un chiffon pour maintenir ce mélange en place ;
  • Laissez agir pendant toute la nuit ;
  • Ce remède contre la fièvre peut éliminer la fièvre pendant une nuit.

Mise en garde : Les  traitements à l’ail ne sont pas recommandés pour les jeunes enfants et les femmes enceintes.

7) Le vinaigre de cidre de pomme pour faire baisser la fièvre naturellement

Le vinaigre de cidre de pomme pour faire baisser la fièvre naturellement

L’un des moyens les plus efficaces pour faire baisser la fièvre chez les adultes naturellement  consiste à utiliser du vinaigre de cidre de pomme. Il aide à dissiper la chaleur de votre corps. En outre, il est également riche en minéraux, ce qui vous aide à stocker les minéraux perdus et vous maintient hydraté. De plus, le vinaigre de cidre peut équilibrer le pH de votre corps et faire tomber la fièvre rapidement.

Remède 1 : vinaigre de cidre et eau fraîche

  • Tout d’abord, mélangez des quantités égales de vinaigre de cidre de pomme (avec mère de vinaigre, achetez ici) et d’eau froide ;
  • Ensuite, trempez une paire de chaussettes dans ce mélange ;
  • Puis, essorez les chaussettes et portez-les ;
  • Lorsque ces chaussettes commencent à sécher, trempez-les à nouveau dans ce mélange de vinaigre et remettez-les ;
  • Ce remède fonctionne bien pour les enfants et les adultes.

Remède 2 : vinaigre de cidre et eau chaude

  • Ajoutez une tasse de vinaigre de cidre dans votre eau de bain tiède ;
  • Restez dans cette eau pendant environ 10 à 15 minutes ;

8) Les feuilles de basilic pour faire baisser la fièvre naturellement

Les feuilles de basilic pour faire baisser la fièvre naturellement

En cherchant le meilleur moyen pour faire baisser la fièvre chez les adultes naturellement, vous ne devriez pas oublier les feuilles de basilic qui ont de nombreuses propriétés médicinales. Ces feuilles ont des propriétés antibactériennes, anti-inflammatoires et antibiotiques qui peuvent aider à faire baisser la fièvre naturellement.

Remède 1 :

  • Faites écraser 8 à 10 feuilles de basilic fraîches ;
  • Extrayez le jus à partir des feuilles de basilic broyées ;
  • Ajoutez ce jus de basilic à une tasse d’eau et buvez-la ;
  • Vous pouvez boire cette boisson 3 à 4 fois par jour.

Remède 2 : feuilles de basilic, gingembre et miel

  • Faites écraser avec un mortier une poignée de feuilles de basilic avec un petit morceau de racine de gingembre fraîche ;
  • Extrayez le jus des ingrédients broyés à l’aide d’un tamis ;
  • Prenez une cuillère à café de ce jus et mélangez-le avec du miel organique (de préférence miel de Manuka) ;
  • À consommer 4 à 5 fois par jour.

Remède 3 : feuilles de basilic, cardamome et lait

  • Faites bouillir dans 0,5 L d’eau une poignée de feuilles de basilic et quelques graines de cardamome jusqu’à ce que la quantité d’eau soit réduite de moitié ;
  • Filtrez et ajoutez un peu de lait et du miel ;
  • Vous pouvez consommer cette boisson toutes les 2 à 3 heures pour faire baisser la fièvre naturellement.

Astuces supplémentaires pour faire baisser la fièvre du bébé

Il y a beaucoup d’idées fausses sur la fièvre chez les enfants. Voici quelques points importants à prendre en compte lorsque vous essayez de faire baisser la fièvre de votre bébé :

  • Une fièvre survient lorsque le système immunitaire naturel de l’organisme combat des corps étrangers tels que des virus ou des bactéries qui y sont entrés. Ce combat, mené par le corps, provoque une inflammation et une élévation de la température, ce que nous appelons «fièvre».
  • Gardez à l’esprit que contracter des fièvres fait naturellement partie du développement du corps humain : comme chaque fois qu’il le fait, son système immunitaire se renforce. Une fièvre n’est pas un signe immédiat d’un grave problème de santé, mais il peut arriver que la température soit trop élevée ou qu’elle s’accompagne d’autres symptômes.
  • Une fièvre chez un nourrisson de moins de 12 semaines doit toujours être prise au sérieux. Toutefois, pour les bébés âgés de plus de 3 mois, une fièvre inférieure à 39,5 ° C ne nécessite pas de soins médicaux immédiats, sauf si d’autres symptômes apparaissent.
  • Si votre bébé présente des comportements hors normes tels que la fatigue, la léthargie, des vomissements, la diarrhée, perte d’appétit…etc., accompagnant la température élevée, vous devrez consulter votre pédiatre.
  • Ne soignez pas votre enfant sans consultation préalable, même si vos craintes immédiates peuvent vous inciter à le faire. L’ibuprofène est dangereux pour les enfants de moins de 6 mois, car il pourrait avoir des effets secondaires nocifs. Le paracétamol est le type de médicament anti-inflammatoire le plus sûr pour les nourrissons.
  • Consultez votre pédiatre pour connaître le dosage de médicaments à donner à votre enfant. Votre pédiatre pourra peut-être également vous orienter vers des médicaments moins agressifs conçus spécifiquement pour les bébés.
  • Il est facile de laisser nos peurs nous emporter. Parfois, une fièvre n’est tout simplement pas une fièvre, mais une augmentation de la température due à un apport excessif de vêtements ou à une pièce chaude. Tout ce qui est entre 36° et 38° C tombe toujours dans la plage des températures normales du corps humain.
  • Évitez d’utiliser des thermomètres à mercure, car ils présentent un risque pour la santé pour vous et vos enfants.
  • Avant d’utiliser un thermomètre sur votre bébé, nettoyez-le avec un désinfectant ou de l’alcool et rincez-le à l’eau froide.

En tant que parent, il peut être inquiétant de voir votre enfant brûler d’une fièvre. Si la fièvre de votre bébé refuse de baisser, amenez-le chez votre pédiatre en qui vous avez confiance au plus tôt.

You might also like
Comments
Loading...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More