Ensemble Pour Une Famille Heureuse

Acné inflammatoire : Top remèdes naturels pour s’en débarrasser !

0

L’acné peut être inflammatoire ou non inflammatoire. L’acné inflammatoire est plus sévère et peut provoquer des rougeurs, un gonflement et une gêne extrême.

Quant à l’acné non inflammatoire, elle est généralement responsable des points noirs et blancs.

Qu’est ce que l’acné inflammatoire ?

L’acné inflammatoire survient plus profondément dans la peau que l’acné non inflammatoire et peut provoquer des douleurs et des cicatrices permanentes.

Une personne atteinte d’acné inflammatoire peut avoir des boutons rouges plus petits ou des kystes d’acné plus gros et profonds.

Ceux-ci peuvent se former sur n’importe quelle zone de la peau qui a des glandes sébacées, mais ils apparaissent le plus souvent sur le visage, le cou, la poitrine et le dos.

L’acné inflammatoire peut également se développer chez les enfants, les adolescents et les adultes.

La bonne nouvelle est qu’il existe de nombreux traitements naturels efficaces et remèdes maison fiables.

Ceux-ci peuvent aider à prévenir les cicatrices d’acné et toute détresse émotionnelle que l’acné peut causer.

Acné inflammatoire causes

acné inflammatoire causes

L’acné inflammatoire est douloureuse et peut provoquer des cicatrices permanentes.

Une peau saine élimine chaque jour les cellules mortes de la peau. Les vieilles cellules cutanées atteignent la surface de la peau à travers les pores et tombent.

Lorsqu’une personne est sujette à l’acné, une partie de ce processus est accélérée, ce qui fait que les vieilles cellules s’accumulent dans les pores et bloquent leurs ouvertures.

Ces cellules collectées se mélangent aux huiles naturelles de la peau pour former un bouchon collant à l’intérieur des pores.

Chez une personne souffrant d’acné non inflammatoire, le bouchon, également appelé comédon, peut former un point noir ou un point blanc.

Chez une personne atteinte d’acné inflammatoire, le sébum et les cellules cutanées mortes continuent de s’accumuler, privant les pores d’oxygène.

Cela crée un environnement favorable pour les bactéries.

Les bactéries, le sébum et les cellules de la peau traversent la paroi des pores sous la surface de la peau.

Le système immunitaire du corps réagit en combattant les bactéries qui provoquent l’inflammation.

L’inflammation peut entraîner des rougeurs, des gonflements, des irritations, des douleurs et des démangeaisons, ainsi que des imperfections.

Il peut s’agir de boutons, de nodules ou de kystes rouges ou enflés.

Acné inflammatoire symptômes

acné inflammatoire symptômes

L’acné inflammatoire peut apparaître de diverses manières. Une personne peut avoir un ou plusieurs des types de boutons parmi les suivants :

  • Papules : des bosses rouges qui n’ont pas de centre blanc et qui varient en taille.
  • Pustules : elles sont similaires aux papules mais ont des centres pleins de pus blancs ou jaunes et la peau environnante peut être rouge.
  • Nodules : Ces bosses gonflées, douloureuses et profondes dans la peau n’ont pas de pus visible dans leurs centres.
  • Kystes : Comme les nodules, les kystes se forment profondément dans la peau et n’ont pas de centre blanc, mais ils sont plus rouges que les nodules. De plus, les kystes sont doux et généralement douloureux au toucher. Ils peuvent ressembler à des furoncles ou des plaies.

L’acné inflammatoire peut parfois être difficile à distinguer de l’acné non inflammatoire, en particulier dans les cas les plus bénins.

Une personne atteinte d’acné enflammée peut avoir :

  • Des boutons rouges, enflés ou douloureux ;
  • Des boutons avec un centre de pus blanc ou jaune entouré de rougeurs ;
  • Des boutons durs et douloureux sous la peau qui n’atteignent jamais la surface ;
  • Des cicatrices «piquées» sur la peau des boutons enflammés précédents

Acné inflammatoire que faire ?

acné inflammatoire traitement

Acné inflammatoire traitement conventionnel

Les personnes atteintes d’acné légèrement enflammée peuvent bénéficier de traitements en vente libre qui contiennent du peroxyde de benzoyle ou de l’acide salicylique.

Cependant, les traitements en vente libre ne sont généralement pas assez puissants pour traiter les cas modérés à graves d’acné enflammée.

Le but du traitement de l’acné est de minimiser les poussées futures et d’aider à prévenir les cicatrices et la détresse émotionnelle.

Les dermatologues peuvent soigner acné inflammatoire avec un ou plusieurs des traitements suivants :

  • Pilules, crèmes, gels ou lotions antibiotiques, qui peuvent aider à tuer les bactéries de l’acné et à calmer l’inflammation ;
  • Pilules contraceptives, chez les femmes, pour aider à équilibrer les hormones qui provoquent des poussées d’acné (voir acné hormonale, acné de grossesse et acné avant les règles) ;
  • L’isotrétinoïne (Accutane) pour l’acné sévère ;
  • Laser ou thérapie par la lumière ;
  • Drainage de gros kystes d’acné ou d’injections de cortisone, pour aider à réduire les kystes d’acné douloureux ;

Découvrez les meilleures options médicales pour soigner l’acné kystique radicalement !

Acné inflammatoire traitement naturel

Un professionnel de la santé peut mieux soigner l’acné inflammatoire sévère, bien qu’une personne puisse utiliser certains remèdes naturels maison.

Certaines études suggèrent que l’huile d’arbre à thé peut aider à tuer les bactéries responsables de l’acné.

Il est essentiel de diluer l’huile avant de l’appliquer sur la peau et d’arrêter de l’utiliser si des signes d’irritation, tels que rougeur, gonflement ou démangeaisons, apparaissent.

Découvrez comment utiliser l’huile d’arbre à thé pour soigner l’acné !

De plus, la glace peut soulager la douleur, l’enflure et les rougeurs causées par les boutons d’acné inflammatoire.

Essayez d’envelopper un sac de glace dans un chiffon propre et de l’appliquer sur la zone touchée par les boutons d’acné pendant environ 15 minutes.

Retirez-le si la peau devient trop froide ou inconfortable.

Les suppléments de zinc peuvent également aider à soigner l’acné inflammatoire naturellement, comme le suggère une revue scientifique [1].

Il est important de ne pas prendre plus de zinc que ce qui est recommandé, car trop de zinc peut provoquer des nausées et d’autres effets indésirables.

En savoir plus sur le zinc pour l’acné ici.

Certaines études suggèrent que la consommation de produits laitiers écrémés ou faibles en gras peut augmenter le risque d’acné.

En savoir plus sur les produits laitiers et l’acné ici.

Autres ingrédients facilement disponibles à la maison et qui peuvent aider à soigner l’acné inflammatoire naturellement :

Prévention

Prendre des mesures pour garder les pores clairs peut aider à prévenir l’acné inflammatoire.

De plus, si les médicaments en vente libre ou prescrits réduisent les éruptions cutanées, il est important de continuer à les prendre comme indiqué.

Pour aider à prévenir les poussées d’acné :

  • Lavez les cheveux régulièrement pour minimiser la quantité d’huile sur la peau ;
  • Lavez le visage deux fois par jour avec un savon doux (savon au lait de chèvre ou savon d’Alep) ;
  • Appliquez des produits contre l’acné de manière cohérente, couvrant toutes les zones sujettes aux éruptions cutanées ;
  • Utilisez des produits de soins de la peau étiquetés non comédogènes ou non acnéiques ;
  • Portez un écran solaire non comédogène, notamment parce que certains traitements contre l’acné rendent la peau plus sensible au soleil ;
  • Ne cueillez pas et ne faites pas éclater les boutons pour empêcher les bactéries de se propager ;
  • Évitez les produits de soin de la peau qui contiennent de l’alcool, des parfums ou des agents de nettoyage agressifs, car ils peuvent irriter la peau et aggraver l’inflammation.

source :

Leave a comment

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More