Take a fresh look at your lifestyle.

Érysipèle : Traitements Naturels Rapides et Efficaces !

0

L’érysipèle est une sorte d’infection bactérienne qui touche l’épiderme (la couche supérieure de la peau). Il est similaire à une autre maladie cutanée connu sous le nom de cellulite, qui est une infection dans les couches intérieures de la peau. Les deux troubles sont similaires en apparence et sont soignées de la même façon.

Cette maladie cutanée est généralement causée par des bactéries streptocoques, les mêmes bactéries qui causent l’angine streptococcique. L’infection est caractérisée par de grandes taches rouges et des éruptions cutanées de la peau. Ces manifestations sont généralement accompagnées par d’autres symptômes, comme des cloques, une fièvre et des frissons.

Cette infection peut généralement être traitée efficacement avec des antibiotiques et s’améliore rapidement avec le traitement.

Quelles sont les parties du corps touchées par l’érysipèle ?

L’érysipèle des jambes et des pieds est le type le plus fréquent. En fait, les érysipèles sont, le plus souvent, diagnostiqués à la suite d’une infection fongique au niveau des pieds ou suite à un traumatisme au niveau des jambes. Sa formation est facilitée par des troubles qui provoquent un problème au niveau de la circulation des membres inférieurs. Les varices, l’athérosclérose et la thrombophlébite conduisent souvent à une inflammation érysipélateuse du tibia et à l’érysipèle des jambes et des pieds.

L’érysipèle de la main, dans la plupart des cas, affecte la peau chez les hommes de moins de 35 ans, qui sont dépendants de la drogue. Cela est dû à la pénétration des streptocoques à travers les sites d’injection. Chez les femmes, cette pathologie provient de la suppression du sein ou de la stagnation de la lymphe dans les membres supérieurs.

L’érysipèle visage est formé en fonction de la zone touchée de la peau. Par exemple, avec la conjonctivite, l’infection se produisent autour des yeux, avec l’otite, près de l’oreille, sur le cou ou la tête. Ce type de maladie est toujours accompagné de symptômes tels que des douleurs et des gonflements graves.

L’érysipèle du tronc, le plus souvent exprimé autour des sutures lors des opérations chirurgicales, en cas de soins inadéquats. Pour cette raison, l’érysipèle du tronc chez les nouveau-nés sont les plus fréquents.

L’érysipèle périnéal, les zones de l’anus, le scrotum chez les hommes et les lèvres chez les femmes sont affectées. L’inflammation se forme dans un contexte de frottement, d’érythème fessier ou de grattage. Apparaît souvent chez les femmes après l’accouchement.

Quelles sont les formes d’érysipèle ?

Quelles sont les formes d'érysipèle ?

  • érysipèle érythémateuse : il se caractérise par un écoulement facile. La durée du processus inflammatoire ne dépasse pas deux semaines, après lesquelles les symptômes disparaissent. L’apparition d’hémorragies ponctuelles indique la progression de la forme hémorragique érythémateuse ;
  • érysipèle bulleux : l’érysipèle bulleux est caractérisé par un œdème important et un délaminage de la couche supérieure de la peau. Il se lève, formant ainsi des bulles de différentes tailles. Après leur éclatement, des croûtes jaunes restent sur le visage ou les membres. Si les vésicules contiennent de l’exsudat avec des impuretés de sang, cette forme devient un érysipèle bulleux hémorragique ;
  • érysipèle phlegmoneux : dans ce cas, les bulles contiennent du pus. Le principal symptôme est une douleur aiguë dans la zone enflammée ;
  • érysipèle gangreneux : il y a un dépérissement de la zone affectée de la peau. Après son rejet, des cicatrices visibles restent [1].

Érysipèle causes : Comment attrape-t-on un érysipèle ?

Cette infection bactérienne afflue lorsque les bactéries streptocoques passent par la barrière externe de la peau. En fait, les bactéries streptocoques colonisent la surface de la peau d’une façon inoffensive sans causer aucun problème de santé. Toutefois, ces bactéries peuvent entrer dans la peau via une blessure ou une plaie et causent une infection telle que l’érysipèle.

Les affections cutanées préexistantes qui brisent la surface de la peau, telles que le pied d’athlète, l’impétigo et l’eczéma, augmentent également les risques d’attraper un érysipèle.

L’érysipèle peut également survenir lorsque les streptocoques se propagent dans les voies nasales suite à une infection dans la gorge et dans le nez.

Les autres causes d’érysipèle incluent :

  • Des piqûres d’insectes ;
  • Des incisions chirurgicales ;
  • Des ulcères cutanés ;
  • Psoriasis ;
  • Les problèmes de santé comme l’insuffisance cardiaque et le diabète qui peuvent causer l’enflure des jambes ;
  • L’obésité :
  • L’alcoolisme ;
  • L’injection de drogues telles que l’héroïne ;
  • Système immunitaire affaibli.

Certains médicaments peuvent affaiblir le système immunitaire et conduire à l’érysipèle. Ces médicaments comprennent les médicaments anticancéreux et les médicaments couramment utilisés après une greffe d’organe.

Érysipèle est-il contagieux ?

Érysipèle est-il contagieux ?

L’érysipèle est contagieux d’une personne à une autre. En général, l’agent infectieux peut être transmis par la salive, l’air, la toux, la surface de la peau, du sang, des aiguilles, des transfusions sanguines, le contact sexuel, de la mère au fœtus…etc.
De plus, bien que c’est une maladie infectieuse, l’érysipèle n’est pas une maladie génétique : il n’est pas causé par un gène défectueux ou anormal.

Érysipèle symptômes

Les symptômes d’érysipèle incluent :

  • Des frissons ;
  • La fièvre ;
  • Rougeur, enflure et douleur dans la zone affectée de la peau ;
  • Des cloques sur les parties affectées ;
  • Gonflement des ganglions lymphatiques ;
  • Nausée, qui se termine rarement par des vomissements ;
  • Douleur musculaire ;
  • Faiblesse persistante accompagnée d’étourdissements graves.

Érysipèle jambe symptômes

  • Rougeur de la peau de la jambe ;
  • Un gonflement dans la région de la jambe ;
  • Sensation d’une douleur sévère à la jambe ;
  • Impuissance sexuelle.

Érysipèle visage symptômes

  • Gonflement du visage ;
  • Rougeur des joues ;
  • Sensation de douleur faciale.

Si vous avez un érysipèle visage, la région enflée comprend généralement le nez et les joues.

Érysipèle pied symptômes

  • Rougeur des pieds ;
  • Sensation de douleur intense et de démangeaisons dans la plante des pieds.

Les personnes à risque

Les personnes âgées de plus de 60 ans ainsi que les jeunes enfants âgés de 2 à 6 ans sont plus à risque. Les personnes ayant un système immunitaire faible ou qui ont des problèmes de circulation sanguine après une intervention chirurgicale sont plus susceptibles d’attraper un érysipèle.

Diagnostic 

Le diagnostic de la maladie consiste en une analyse générale et biochimique de l’urine et du sang, ainsi qu’un examen microscopique du contenu des bulles qui apparaissent sur la zone affectée de la peau.

Un examen physique de la part de votre médecin peut aider à diagnostiquer le problème. Durant l’examen, le médecin examine s’il y a des parties dans votre visage, pieds et jambes qui sont enflées, rouges et chaudes. Il peut aussi vous interroger si vous avez récemment attrapé une infection ou si vous avez été blessé.

Érysipèle traitement

La majorité des personnes atteintes d’érysipèle peuvent être soignées par des remèdes naturels à la maison, mais certaines peuvent nécessiter un traitement médical. Selon le degré de gravité de votre infection, votre traitement peut contenir des remèdes naturels de grand-mère, des antibiotiques ou une chirurgie.

Érysipèle traitement naturel et remèdes de grand-mère

Érysipèle remède grand mère : Huile d’amande

Érysipèle traitement naturel : Huile d’amande

L’huile d’amande pressée à froid est l’un des remèdes les plus efficaces pour se débarrasser des taches rouges causées par l’érysipèle. Après seulement quelques applications avec de l’huile d’amande, la peau récupère complètement comme s’il n’y avait pas de taches et de lésions.

Tout ce que vous devez faire est d’appliquer l’huile d’amande sur les zones affectées deux fois par jour, tôt le matin et juste avant de se coucher.

Dans quelques semaines, votre peau se rétablira totalement et l’infection disparaîtra complètement.

Ce traitement naturel simple pour l’érysipèle est basé sur le complexe vitaminique et les minéraux contenus dans l’huile d’amande.

Érysipèle remède grand mère : Recette de pelures de grenade

  • Prenez la pelure de grenade et les feuilles d’henné en quantités égales et broyez-les ensemble ;
  • Ajoutez du miel organique et mélangez bien jusqu’à ce que le mélange devienne uniforme ;
  • Appliquez le mélange obtenu sur les zones touchées par l’érysipèle ;
  • Répétez ce traitement naturel une fois par jour.

Érysipèle remède grand mère : Compresse à la tisane de genièvre

Un autre traitement naturel maison contre l’érysipèle est l’application des compresses froides de tisane de genièvre sur les zones touchées.

Le genévrier est une plante qui regorge de vertus médicinales et qui a des propriétés anti-inflammatoires, antiseptiques et antimicrobiennes assez puissantes réduisant l’inflammation et la douleur et aidant à tuer les bactéries qui causent l’érysipèle.

Instructions :

  • Ajoutez 5 grammes de baies de genièvre à 500 ml d’eau bouillante et laissez reposer pendant 15 minutes ;
  • Filtrez et stockez le mélange dans le réfrigérateur ;
  • Utilisez des compresses médicales stériles, humidifiez-les avec la tisane préparée ;
  • Appliquez la compresse sur les zones affectées pendant 10 minutes 2 à 3 fois par jour.

Érysipèle traitements naturels rapides :

  • Appliquez la racine fraîche du bambou broyée sur les zones affectées ;
  • Buvez la décoction de woodfordia floribunda Salish [2]. Les plaies et les cloques devraient également se laver avec cette décoction ;
  • Prenez le jus de fleurs séchées de carthame le matin et le soir, cela aide à détoxifier le corps. En conséquence, le patient va bientôt se rétablir ;
  • Il est utile d’appliquer le chanvre indien après le broyage sur la partie affectée du corps ;
  • Mélangez le bois de santal avec l’eau de rose  et du camphre et appliquez la pâte obtenue sur la partie affectée ;
  • Prenez la poudre de pavonia odorata [3] avec le ghee le matin et le soir ;
  • Il est utile d’appliquer les feuilles broyées de basilic commun sur les cloques ;
  • Appliquez l’huile de neem après l’avoir mélangée avec une quantité égale d’huile de sésame. Ce mélange d’huiles va soulager rapidement la sensation de brûlure causée par l’infection ;
  • Il est utile d’appliquer les feuilles et les fleurs de jasmin après les avoir broyées correctement sur les parties affectées ;
  • Prenez la racine de réglisse avec de l’eau. Son utilisation procure un soulagement notable.

Les premiers soins à la maison

Les premiers soins à la maison

Généralement, les zones touchées doivent être élevée plus haut que le reste du corps afin d’atténuer l’enflure. Si vous avez un érysipèle jambe (ou un érysipèle pied), essayez de vous reposer autant que possible avec la jambe au-dessus de votre hanche. Vous pouvez appuyer votre jambe affectée sur des coussins tout en étant allongé sur votre lit.

Il est aussi nécessaire de boire suffisamment d’eau et de boissons et de marcher de temps en temps.

Érysipèle traitement médical

Les antibiotiques, comme la pénicilline, sont le traitement érysipèle le plus commun. Vous pourriez être en mesure de prendre des antibiotiques sans ordonnance si vous avez un léger cas d’érysipèle pendant environ une semaine.

Pour les cas les plus graves, le patient est généralement traité à l’hôpital où les antibiotiques sont administrés par voie intraveineuse. Les jeunes enfants et les adultes plus âgés peuvent également être hospitalisés. Parfois, les bactéries sont résistantes à l’antibiotique d’où la nécessité d’administrer une autre catégorie de médicaments.

Vous pouvez aussi recevoir des analgésiques afin de soulager les douleurs et soigner la fièvre qui accompagne l’infection.

De plus, un antifongique peut être administré pour soigner le pied d’athlète si cela est la cause de votre infection cutanée.

Érysipèle traitement chirurgical

L’intervention chirurgicale n’est obligatoire que dans de cas rares qui progresse rapidement et peut causer la mort des tissus corporels. Une opération chirurgicale peut être nécessaire pour éliminer les tissus morts.

Quels sont les suivis à long terme pour quelqu’un qui a attrapé un érysipèle?

Quels sont les suivis à long terme pour quelqu'un qui a attrapé un érysipèle?

Pour la majorité des cas, les antibiotiques guériront efficacement le problème dans une semaine environ. Toutefois, il vous faut plus d’une semaine pour que la peau regagne son état normal. Les personnes qui ont des épisodes prolongées nécessitent une cure antibiotique préventive à long terme.

Sans cette cure préventive, vous risquez plusieurs complications :

  • Caillots sanguins ;
  • Abcès ;
  • Gangrène ;
  • Intoxication du sang (si l’infection se propage dans la circulation sanguine) ;
  • Infection des valves cardiaques ;
  • Infections osseuses et articulaires ;
  • Infection du cerveau si l’infection est près de vos yeux.

Prévention

Attraper un érysipèle n’est pas toujours évitable, cependant, vous pouvez prendre les mesures préventives suivantes afin de diminuer le risque d’infection :

  • Gardez toujours vos plaies et vos blessures propres et stériles ;
  • Si vous avez le pied d’athlète, soignez-le rapidement ;
  • Appliquez des hydratants pour garder la peau bien hydratée et prévenir sa sécheresse ;
  • Soignez tous vos problèmes de peau, tels que l’eczéma et le psoriasis.

Vous pouvez également prévenir la récidivité du problème en assistant à des rendez-vous de suivi avec votre médecin. Il peut sous assurer que l’infection n’est pas revenue ou ne se propage pas à d’autres zones du corps.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à les poser dans la section des commentaires ci-dessous. N’oubliez pas de visiter notre page principale pour lire d’autres articles qui peuvent vous intéresser.

Comments
Loading...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More