Take a fresh look at your lifestyle.

L’acide caprylique contre l’acné et les infections fongiques

0

L’acide caprylique est un acide gras saturé bénéfique qui possède des propriétés antibactériennes, antivirales, antifongiques et anti-inflammatoires [1].

Présent dans les noix de coco et l’huile de noix de coco, le lait de vache et le lait maternel, l’acide caprylique a été associé à la prévention des infections des voies urinaires et de la vessie, des candidoses, des maladies sexuellement transmissibles, des infections buccales comme la gingivite et de nombreuses autres infections.

Qu’est-ce que l’acide caprylique ?

L’acide caprylique, l’un des trois acides gras primaires (l’acide caprique et l’acide laurique) présents dans l’huile de coco, est récemment devenu largement connu pour ses effets antifongiques, notamment en ce qui concerne le bon fonctionnement des organes digestifs et reproducteurs, y compris la vessie, les intestins et l’urètre.

L’une des utilisations les plus courantes de l’acide caprylique, qu’il soit consommé dans les aliments ou sous forme de comprimé, est d’empêcher la prolifération des champignons qui peuvent vivre et se multiplier dans vos intestins.

En tant qu’acide gras saturé, l’acide caprylique (également parfois appelé acide octanoïque) contient huit atomes de carbone, ce qui en fait un acide gras à chaîne moyenne. Bien que des recherches supplémentaires soient encore nécessaires pour confirmer ses utilisations potentielles, les recherches suggèrent que l’acide caprylique a des effets positives dans la lutte contre l’inflammation, le cancer, le déclin cognitif lié au vieillissement, y compris la maladie d’Alzheimer, l’autisme et les problèmes circulatoires.

Les bienfaits de l’acide caprylique

L’acide caprylique : Un agent antimicrobien puissant

L'acide caprylique : Un agent antimicrobien puissant

En tant que stimulant immunitaire naturel, l’acide caprylique est couramment utilisé comme ingrédient dans les fongicides topiques, les nettoyants ménagers, les parfums et les colorants.

Compte tenu de toutes les utilisations connues de l’huile de coco, il n’est pas étonnant que l’acide caprylique gagne en popularité pour la guérison du corps, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Pris en interne, l’acide caprylique aide à réduire naturellement la croissance des champignons dans le tractus gastro-intestinal tout en aidant les bactéries bénéfiques à se proliférer. Au même temps, l’acide caprylique est complètement naturel et ne pose pas les mêmes risques que les antibiotiques ou les traitements chimiques. Bien que les antibiotiques puissent tuer toutes les bactéries de l’intestin, les bonnes et les mauvaises, l’acide caprylique peut en réalité faire le contraire, en aidant à prévenir un déséquilibre entre la présence de diverses bactéries.

Une population plus élevée de «bonnes bactéries» dans l’intestin renforce la fonction immunitaire et a de nombreux avantages :

  • diminution des niveaux d’inflammation ;
  • réduction du risque d’allergie ;
  • amélioration du fonctionnement du cerveau ;
  • amélioration de la santé hormonale ;
  • réduction du risque d’obésité et bien plus encore.

Parce que la santé intestinale est intrinsèquement liée à de nombreuses fonctions dans tout le corps, les effets de l’acide caprylique pourraient aider à combattre les maux de tête, la dépression, la fatigue, la diarrhée, les ballonnements et les infections vaginales.

Pour renforcer encore ses effets, certains experts recommandent également de prendre des immuno-amplificateurs naturels tels que les probiotiquesdes suppléments d’huile d’origan et d’huile de poisson, ainsi que de l’acide caprylique pour aider à repeupler l’intestin avec des bactéries saines, réduire l’inflammation et restaurer les intestins.

L’acide caprylique pour combattre la candidose et les infections fongiques

L'acide caprylique pour combattre la candidose et les infections fongiques

Pour combattre la candidose de façon naturelle, ne cherchez pas plus loin que l’acide caprylique. La candidose est une maladie qui survient lorsqu’une prolifération de champignons à levures se développe dans votre intestin. Cette maladie est très courante, en particulier chez les femmes, et elle est associée à des symptômes inconfortables tels que ballonnements abdominaux, constipation, fatigue, syndrome du côlon irritable, dépression et envie de sucre.

Parce que l’acide caprylique agit comme un agent antifongique naturel, on pense qu’il peut pénétrer dans les membranes cellulaires des cellules de Candida et les faire mourir, détoxifiant ainsi le tube digestif et accélérant le processus de guérison.

Une étude a révélé que l’acide caprylique pris par voie orale peut réduire rapidement les symptômes associés aux infections virales et fongiques telles que Candida et Chlamydia [2]. Un rapport scientifique a révélé que l’acide caprylique est supérieur en termes d’efficacité et également moins coûteux que des médicaments tels que Diflucan pour traiter ces infections.

La même étude suggère que le meilleur traitement pour ces types d’infections est une combinaison d’acide caprylique concentré pris par voie orale avec des suppléments d’huile de poisson Oméga-3.

Mis à part le candida, les champignons peuvent provoquer d’autres types d’infections à levures internes ou externes qui se manifestent sur la peau, les organes génitaux, les orteils et ailleurs. L’acide caprylique peut aider à se débarrasser des infections à levures, comme les mycoses des pieds, les infections buccales, la vaginite chez la femme, l’eczéma marginé chez l’homme et la teigne sont tous des exemples d’infections à levures qui peuvent être prévenues ou traitées avec peu ou pas d’effets secondaires.

L’acide caprylique pour soigner l’acné

L'acide caprylique pour soigner l'acné

Considérant la popularité grandissante d’huile de noix de coco utilisée pour la peau, il a été prouvé que ses nombreuses propriétés antibactériennes et antimicrobiennes sont dues à l’acide caprylique et l’acide laurique.

L’acide caprylique, ainsi que ses dérivés appelés monocapryline et caprylate de sodium, sont capables de lutter contre les bactéries qui colonisent la peau et provoquent des infections et l’acné [3].

La dermatophilose est une maladie de la peau pouvant toucher de nombreuses espèces d’animaux domestiques et sauvages, comme les chevaux et le bétail, en plus des humains. Il en résulte une infection bactérienne qui forme des croûtes sèches et douloureuses sur la peau et peut être irritante et gênante, semblable à l’eczéma et à l’acné.

L’huile de coco, la meilleure source naturelle d’acide caprylique, est connue pour améliorer naturellement l’acné kystique et réduire l’inflammation de la peau. C’est pourquoi l’huile de noix de coco est un excellent hydratant naturel pour la peau, en plus des gommages ou des lotions maison, du nettoyant pour le visage et du baume à raser. De plus, elle a des propriétés bénéfiques pour améliorer la santé des cheveux lorsqu’elle est utilisée sous forme de bain d’huiles avec d’autres huiles.

L’acide caprylique pour traiter les troubles digestifs inflammatoires

L'acide caprylique pour traiter les troubles digestifs inflammatoires

Des triglycérides à chaîne moyenne sont souvent administrés à des patients atteints de la maladie de Crohn ou du syndrome de l’intestin court. Des études suggèrent que ces acides gras à chaîne moyenne aident à supprimer la sécrétion d’enzymes et de cellules inflammatoires, réduisant ainsi les symptômes de Crohn tels que la douleur, les ballonnements, les saignements et les problèmes intestinaux [4].

Les triglycérides à chaîne moyenne semblent aider à protéger l’épithélium, une ligne de défense vivant dans l’intestin qui agit comme une frontière contre un ensemble de substances présentes dans l’intestin, y compris les résidents toxiques et les micro-organismes pathogènes.

Chez les personnes souffrant de maladies inflammatoires entraînant la perte d’une barrière muqueuse saine, y compris celles atteintes de la maladie de Crohn, leurs cellules épithéliales intestinales sécrètent un large éventail de cytokines après stimulation par des cytokines pro-inflammatoires ou des produits bactériens.

Bien que le mécanisme précis qui conduit les triglycérides à chaîne moyenne à supprimer ce processus ne soit pas encore bien compris, on pense qu’ils aident à inhiber l’inhibition du gène de la cytokine inflammatoire et, par conséquent, à réduire les réponses immunitaires de l’organisme, qui aggravent encore l’état de la muqueuse intestinale.

Meilleures sources d’acide caprylique

Meilleures sources d'acide caprylique

La meilleure source d’acide caprylique est la noix de coco, en particulier l’huile de noix de coco extra vierge, qui est un excellent moyen d’obtenir des acides gras concentrés à chaîne moyenne. D’autres sources incluent le lait de vache entier, le beurre d’arachide, l’huile de palme et même le lait maternel.

L’huile de coco est le moyen idéal pour obtenir des acides gras bénéfiques comme l’acide caprylique, car elle présente de nombreux autres avantages. En fait, je vous recommande de consommer de l’huile de noix de coco chaque jour si vous le pouvez!

Certains avantages prouvés de l’huile de noix de coco comprennent :

Suppléments d’acide caprylique : quelle quantité et quels types ?

acide caprylique

acheter ici

En plus d’obtenir de l’acide caprylique à partir des aliments cités ci-dessus, les suppléments d’acide caprylique sont de plus en plus disponibles. Il n’existe pas de besoins nutritionnels en acide caprylique.

Par conséquent, aucun apport journalier recommandé n’a été établi. Cependant, les professionnels de la santé recommandent souvent de prendre environ 500 à 1 000 milligrammes, trois fois par jour sous forme de gélule, pour des résultats optimaux.

Les gélules d’acide caprylique semblent aider à libérer lentement les acides gras dans la circulation sanguine, ce qui les rend efficaces dans le tractus intestinal sans causer d’effets secondaires. La posologie recommandée pour traiter les infections à levures (interne ou externe) chez les adultes de 18 ans et plus est de 1 000 à 2 000 milligrammes par jour. Il peut être pris trois fois par jour environ 30 minutes avant chaque repas.

Si vous débutez avec l’acide caprylique, commencez lentement pour éviter les douleurs à l’estomac. Au début, il est recommandé de prendre une gélule de 500 mg une ou deux fois par jour, puis d’augmenter la posologie au fur et à mesure que vous vous sentez à l’aise pendant environ trois à quatre mois, jusqu’à l’amélioration de l’état de santé. On croit que l’augmentation lente de la dose aide la levure à mourir efficacement et ne choquera pas votre système immunitaire pour qu’il ne produise encore plus une réaction auto-immune.

L’acide caprylique est généralement considéré comme sûr lorsqu’il est pris sous forme de gélule et il n’a été signalé que peu ou pas d’effets secondaires à ces doses. De grandes quantités d’acide caprylique mélangées à d’autres triglycérides à chaîne moyenne ont causé des problèmes gastro-intestinaux chez un petit nombre de personnes, mais cela n’est pas courant et ne pose généralement pas de problème.

Une chose à noter est que les gélules d’acide caprylique ne sont pas recommandées pour l’allaitement ou les femmes enceintes car elles peuvent provoquer des nausées et aggraver les problèmes digestifs existants.

 

You might also like
Comments
Loading...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More