Take a fresh look at your lifestyle.

Mort subite du nourrisson : Quelles sont les causes et comment la prévenir ?

0

Le syndrome de mort subite du nourrisson est le décès soudain et inexpliqué d’un bébé de moins de 1 an. La plupart des décès liés au syndrome de mort subite du nourrisson sont associés au sommeil, raison pour laquelle on l’appelle également « mort au berceau ».

Qu’est-ce que le syndrome de mort subite du nourrisson ?

Le syndrome de mort subite du nourrisson correspond à la mort soudaine, inattendue et inexpliquée d’un bébé apparemment en bonne santé.

En France, environ 500 bébés meurent chaque année de manière soudaine et inattendue. Cette statistique peut sembler alarmante, mais la mort subite du nourrisson est rare et le risque que votre bébé décède est faible.

La plupart des décès surviennent au cours des six premiers mois de la vie d’un bébé. Les nourrissons nés prématurément ou avec un faible poids à la naissance sont plus à risque. La mort au berceau a également tendance à être légèrement plus fréquents chez les bébés garçons.

La mort subite du nouveau-né survient généralement quand un bébé est endormi, bien que cela puisse arriver occasionnellement quand il est réveillé.

Syndrome de mort subite du nourrisson causes : Qui est à risque & Qu’est-ce qui provoque la mort subite du nouveau-né ?

La cause exacte du syndrome de mort subite du nourrisson est inconnue, mais on pense qu’il s’agit d’une combinaison de facteurs.

Les experts estiment que les morts subites des nourrissons surviennent à un stade particulier du développement du bébé et qu’elles affectent les bébés vulnérables à certains stress environnementaux.

Cette vulnérabilité peut être due à une naissance prématurée, à un faible poids à la naissance ou à d’autres raisons non encore identifiées.

Les problèmes environnementaux peuvent inclure le tabagisme (le fait de fumer, boire ou prendre de la drogue pendant la grossesse et après la naissance), mauvais soins prénataux, une maladie bénigne ou une obstruction respiratoire. Il existe également une association entre le sommeil partagé (dormir avec votre bébé sur un lit, un canapé ou une chaise) et le syndrome de mort subite du nourrisson.

On pense que les bébés qui meurent de syndrome de mort subite du nourrisson ont des problèmes de manière à réagir à ces stress et à réguler leur rythme cardiaque, leur respiration et leur température.

Bien que la cause du syndrome de mort subite du nourrisson ne soit pas entièrement comprise, vous pouvez faire plusieurs choses pour réduire le risque.

Mort subite du nourrisson prévention : Comment prévenir la mort subite du nourrisson ?

Syndrome de mort subite du nourrisson

Le manque de réponses quant aux causes fait partie de ce qui rend les morts subites des nouveau-nés si effrayantes. Le syndrome de mort subite du nourrisson est la principale cause de décès chez les nourrissons âgés de 1 mois à 1 an et demeure imprévisible malgré des années de recherche.

Le plus important est que les bébés de moins de 1 an doivent être placés sur le dos pour dormir. Ne jamais faire coucher votre bébé sut le ventre ou sur les côtés. Dormir sur le ventre ou sur le côté augmente le risque du syndrome de mort subite du nourrisson.

Gardez la tête de votre bébé découverte, sa couverture ne devrait pas dépassée ses épaules.

Laissez votre bébé dormir dans un lit séparé dans la même pièce que vous pendant les 6 premiers mois.

Utilisez un matelas ferme, plat, imperméable et en bon état.

Ne fumez pas pendant la grossesse et ne laissez aucune personne fumer dans la même pièce que votre bébé, avant et après la naissance.

Consultez votre pédiatre ou appelez une ambulance, immédiatement, si votre bébé :

  • Cesse de respirer ou devient bleu ;
  • Se bat pour respirer ;
  • Est inconscient ;
  • Ne se réveille pas.

Pourquoi est-il dangereux de faire coucher votre bébé sur le ventre ?

Le syndrome de mort subite du nourrisson est plus susceptible de survenir chez les bébés placés sur le ventre. Les bébés ne doivent pas non plus être placés sur le côté pour dormir. Un bébé peut facilement se rouler d’une position latérale sur le ventre pendant son sommeil.

Certains chercheurs pensent que dormir sur le ventre peut bloquer les voies respiratoires et nuire à la respiration. Lorsque le nouveau-né se couche sur le ventre, il peut ré-inspirer son propre air expiré ce qui peut provoquer une baisse du niveau d’oxygène dans le corps et une augmentation de dioxyde de carbone.

Les nourrissons qui meurent du syndrome de mort subite du nourrisson peuvent avoir un problème avec la partie du cerveau qui aide à contrôler la respiration et le réveil pendant le sommeil. Si un bébé respire de l’air chargé en dioxyde de carbone et qu’il ne reçoit pas suffisamment d’oxygène, le cerveau le signale généralement pour qu’il se réveille et pleure afin d’obtenir plus d’oxygène. Si le cerveau ne capte pas ce signal, les niveaux d’oxygène continueront de baisser.

You might also like
Comments
Loading...

This website uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More